Nous utilisons des cookies sur ce Site Web. En utilisant ce site Web, vous consentez à l'utilisation des cookies conformément à la politique relative aux cookies. Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment en suivant ces instructions.

Actualités



Coronavirus et ventilation

Ces derniers mois ont été particulièrement chargés, notamment en ce qui concerne le rôle de la climatisation et de la ventilation dans la lutte contre le nouveau coronavirus. Le fait est qu’un climat intérieur sain est essentiel et qu’une bonne ventilation réduit fortement le risque de contagion. Il est donc important, aujourd’hui plus que jamais, d’investir dans un système de ventilation adapté.

IMPORTANCE DE L’AIR FRAIS

Un climat intérieur sain, même en dehors des périodes de crise, est essentiel pour notre santé. Il fait d’ailleurs l’objet d’un encadrement légal pour les entreprises et les bâtiments publics. De plus, depuis le 1er janvier 2020, chaque employeur doit veiller à ce que la concentration de CO2 à l’intérieur des bâtiments reste inférieure à 900 ppm pendant 95 % du temps (à titre de comparaison, la concentration de CO2 à l’extérieur est de 450 ppm en moyenne). Un taux excessif de CO2 provoque des maux de tête, des problèmes de concentration et une diminution des performances. Le SERV (Conseil économique et social de la Flandre) préconise même de mesurer le climat intérieur de tous les bâtiments.

COVID-19

L’OMS a souligné à plusieurs reprises l’importance d’une circulation d’air adéquate, tant à la maison qu’au travail, spécialement dans la lutte contre la COVID-19. Il est scientifiquement prouvé qu’une ventilation accrue, notamment en combinaison avec le chauffage et le refroidissement de l’air, contribue à réduire la concentration de virus dans l’air.

La transmission se fait principalement par des gouttelettes (toux ou éternuements) et via l’air (par évaporation de ces gouttelettes). L’une des mesures de lutte contre le virus est un apport suffisant d’air frais, par exemple en ouvrant régulièrement toutes les fenêtres. Afin de minimiser le risque de contagion au sein des bâtiments, l’air intérieur doit être « brassé » autant que possible avec de l’air frais extérieur de façon à diluer la concentration du virus. Un bâtiment bien ventilé peut ainsi réduire jusqu’à dix fois le risque d’infection.

PAS SEULEMENT AU TRAVAIL

Il est très probable qu’il nous faudra apprendre à vivre avec le virus pendant un certain temps. Investir dans un système de ventilation mécanique n’est pas un luxe superflu, puisqu’il assure un apport continu d’air frais extérieur et l’évacuation de l’air vicié intérieur. Et les entreprises ne sont pas les seules concernées. Dans les écoles, les maisons de repos et de soins, les centres sportifs et autres lieux où de nombreuses personnes se rassemblent, il est tout aussi important de veiller au renouvellement de l’air.

À la maison également, une bonne ventilation est essentielle. On a beau rester tranquillement dans sa « bulle », en cas de visite, il sera important de faire entrer le plus d’air frais possible. De surcroît, investir dans une ventilation durable, c’est faire un pas vers un mode de vie meilleur et responsable sur le plan énergétique, avec ou sans coronavirus. La réglementation PEB impose un dispositif de ventilation pour l’alimentation et l’évacuation de l’air dans les constructions neuves depuis 2006.

VENTILATION DURABLE

Nos systèmes de ventilation mécanique (Système D) tels que Lossnay, Wizard et WizardX garantissent une ventilation efficace et durable sur le plan énergétique pour les applications commerciales et résidentielles. La fonction de récupération de chaleur leur donne un double avantage, puisque la chaleur de l’air évacué sert à chauffer l’air froid provenant de l’extérieur et que le client bénéficie ainsi de belles économies sur la facture énergétique.

ENTRETIEN

On sait bien qu’un entretien correctement réalisé est la clé d’un bon fonctionnement des systèmes de ventilation.

CONSEILS

– Pendant l’épidémie de coronavirus, un système de ventilation ne doit pas être complètement éteint, même si la pièce ou le bâtiment n’est pas utilisé. De préférence, il fonctionnera 24 heures sur 24.
– Une ventilation manuelle supplémentaire peut être bienvenue. Cependant, il faut éviter d’ouvrir les fenêtres dans les zones sanitaires afin de maintenir la sous-pression.

Coronavirus et ventilation
WizardX

Traitement de l’air pour applications tertiaires

WizardX
Wizard

Des unités de traitement de l'air

Wizard
De l'air frais avec Lossnay

Systèmes de ventilation pour les nouvelles constructions et les rénovations

De l'air frais avec Lossnay